Investment Diamond Company

Diamants éthiques

KIMBERLEY PROCESS

Le Kimberley Process (KP) c’est un accord de certification qui garantit que les bénéfices provenant du commerce des diamants ne servent pas à financer les guerres civiles. L’accord a été finalisé et approuvé grâce aux efforts conjoints des gouvernements des nombreux pays et les multinationales productrices des diamants.

L’accord qui a conduit à la création du KP comme système de certification d’origine en Mai 2000, avec une conférence à Kimberley, en Afrique du Sud, pour discuter de la problématique entre la production de diamants et les conflits dans les pays d’origine. En Juillet de la même année, il est établi à Anvers le Conseil Mondial du Diamant à l’initiative de la Fédération Mondiale des Bourses de Diamants et l’Association Internationale des Fabricants des Diamants: en accord avec les conclusions de la Conférence des Kimberley, le WDC vise à développer un système de contrôle la transparence du marché international des diamants bruts.

En Décembre 2000, l’Assemblée générale des Nations Unies appelle à la création d’un système qui permet de certifier l’origine des diamants des exportateurs qui ne financent guerres civiles.

Entre 4 et 5 Novembre 2002, après de nombreuses réunions visant à définir les critères généraux et les exigences minimales du processus, 37 pays étaient à Interlaken pour signer un accord pour la mise en œuvre d’un système de certification dans le mouvement des diamants bruts. Participants à l’accord également la WDC et les multinationales impliquées dans l’exploitation minière, le commerce et la vente, comme la De Beers.

Les exigences qu’un etat doit respecter pour participer au système de certification sont les suivants:

1.    les diamants en provenance d’un pays ne sont pas destinés à financer des groupes rebelles ou d’autres organisations qui visent à renverser le gouvernement reconnu par les Nations Unies;

2.    les exportations des diamants sont accompagnées d’un certificat prouvant l’application du Kimberley Process;

3.    pas importer des diamants, ou exporter, vers un pays non-membre du Kimberley Process.

Écrivez-nous de savoir comment assurer le caractère éthique d’un diamant: [email protected]

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly., Update my browser now

×